> Vous avez dit BD ?

Vous avez dit BD ? - Culture

Avec ses librairies spécialisées, les salons, expositions et nombreux festivals qui lui sont consacrés, la bande dessinée francophone est un véritable phénomène de société !

La BD franco-belge : la bande dessinée traditionnelle

Ses albums cartonnés en couleur racontent les aventures de héros sous forme de séries.
Hergé, avec Tintin, est le principal représentant de l’École de Bruxelles, au dessin stylisé appelé « ligne claire ».
À l’École de Marcinelle, Franquin privilégie l’humour et la caricature avec Spirou, comme Peyo avec ses Schtroumpfs, ou Uderzo avec Astérix. Titeuf, imaginé par Zep en 1993, a toujours beaucoup de succès.

Le « neuvième art » : une reconnaissance tardive

Simple divertissement pour les enfants au départ, le « neuvième art », à partir des années soixante, s’adresse à tous les publics.
Certains auteurs créent des univers très personnels : science-fiction avec Nikopol d’Enki Bilal, enquêtes policières dans le Paris du début du XXe siècle avec Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc Sec de Jacques Tardi.
La BD devient ensuite plus réaliste. Marjane Satrapi publie par exemple son récit autobiographique Persépolis.

Évolutions : influences et nouveaux auteurs

Dans les années 70, les formats évoluent et le roman graphique fait son apparition. Les « comics » américains et mangas japonais influencent l’esthétique, la narration et les thématiques de la BD francophone.
Aujourd’hui, tous les sujets sont abordés comme dans Journal de Fabrice Neaud ou  Rural ! d’Etienne Davodeau qui traitent de questions de société et d’actualité.
Internet, grâce aux blogs spécialisés et à des sites comme espritbd.fr, fait découvrir de jeunes auteurs comme Pénélope Bagieu.
Dans la nouvelle génération d'auteurs de BD, citons également Joann Sfar (Le chat du Rabbin) et Riad Sattouf (Pascal Brutal) qui réalisent aussi des films.
Allez hop !
Ce mémo fait partie de l'atelier
Allez hop !

Et ailleurs ?

Comment dit-on BD ?

- Fumetto (fumetti au pluriel) : pour les Italiens les bulles ressemblent à de petits nuages de fumée, et c’est ainsi qu’ils appellent les bandes dessinées.

- Tebeo : c'est la première revue de bande dessinée espagnole appelée TBO, qui a donné son nom aux bandes dessinées en Espagne. On les appelle aussi historietas (petites histoires).

- Manga : en japonais veut dire gribouillage (Man=imprécision, légèreté ; ga=esquisse, illustration).

Il a dit

« Ce qui est formidable en bande dessinée c’est que le lecteur peut arrêter le temps, contrairement au cinéma… À moins de s’acheter le film en DVD et de faire des arrêts sur image. »

Jean Giraud dit Moebius, auteur de bandes dessinées, fondateur de la maison d'édition Les Humanoïdes Associés.

Découvrir

L'univers de Riad Sattouf

Testez votre niveau

Naviguez facilement dans les contenus pédagogiques du site. Le test vous permettra d'identifier d'un seul coup d’œil les ateliers, les jeux et les défis correspondant à votre niveau.