> Transcription vidéo « L'expo vous ouvre ses portes »

Transcription vidéo « L'expo vous ouvre ses portes »

Atelier niveau avancé
Commentaire reportage : Traité sur les chevaux et l’équitation écrit en Inde. Coran miniature du Xe siècle ou encore encrier en agate. La nouvelle exposition à l’Institut du monde arabe à Paris rassemble près de 500 pièces d’art islamique, un art religieux mais surtout séculier. À l’origine de cette exceptionnelle collection, un seul homme, Nasser Khalili, un milliardaire fou d’art islamique, un paradoxe pour ce juif d’origine iranienne installé à Londres.
Nasser Khalili : J’estime que chaque objet dans cette exposition peut être un ambassadeur de la culture islamique. Il se trouve que je suis simplement celui qui les a rassemblés, donc, en quelque sorte, je suis le berger.
Commentaire reportage : Un berger qui a rassemblé pendant une quarantaine d’années des chefs d’œuvre qui témoignent de la présence islamique de l’Andalousie jusqu’aux confins de la Chine, du VIIe au XXe siècle. Une collection privée de plus de 20 000 pièces, la plus complète au monde. Pour Nasser Khalili pas question de garder ces trésors, il veut avant tout, les faire partager.
Une femme : C’est pas un collectionneur, c’est quelqu’un qui veut euh… réconcilier cette humanité qui se dit, qui passe son temps à se déchirer alors que euh… on peut très bien communier devant de très beaux objets.
Commentaire reportage : Le bienveillant, le très doux, ou encore le miséricordieux, les quatre-vingt-dix-neuf noms d’Allah sont gravés en or sur cette poignée de sabre du XVIIIe siècle, ils sont censés protéger son propriétaire pendant les combats.
Nasser Khalili : J’aimerais que cette exposition serve à l’harmonie et la paix entre les musulmans et les non-musulmans. J’ai toujours considéré que la véritable arme de destruction massive était l’ignorance. Si vous essayez d’éduquer et d’informer les gens sur leur culture et leur civilisation, le monde s’en porterait beaucoup mieux.
Commentaire reportage : L’origine du mot Islam, c’est salam, la paix en arabe et pour la promouvoir, Nasser Khalili a décidé de faire voyager son exposition à travers le monde.