menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Mémos > L'influence de l'arabe dans la langue française

L'influence de l'arabe dans la langue française - Lexique

Depuis des siècles

De nombreux échanges entre Orient et Occident ont marqué la langue française.

C’est l’Empire Byzantin qui conserve les principales œuvres gréco-romaines. Elles seront traduites en arabe après la conquête de vastes territoires byzantins par les musulmans. C’est cet apport, entre autre, qui fait de l’arabe la langue des sciences.

Des mots savants

Au Moyen-Âge, du vocabulaire savant va donc entrer dans la langue française par l’arabe. On trouve des mots scientifiques comme « algèbre » ou « algorithme » ou encore « alambic » , « alcool » , « alchimie » mais aussi des noms d’animaux comme « gazelle », « girafe », « cafard » ou bien des noms de végétaux et de fruits comme « abricot » ou « artichaut » .

Une histoire en commun

Des mots nouveaux, des pratiques nouvelles

Pendant la période d'installation française au Maghreb entre 1830 et 1912, les Français utilisent des mots usuels de l’arabe parlé en Afrique du nord pour communiquer avec les habitants de la région. Le français adopte alors ce vocabulaire.
 
Après la Seconde Guerre mondiale, les migrants d'Afrique du nord vont eux aussi apporter des pratiques nouvelles en France avec les mots pour en parler.

Aujourd’hui

En cuisine, on fait des méchouis c’est-à-dire des grillades d’agneau, les sandwichs aux merguez sont devenus un classique, couscous et taboulés sont des plats très appréciés des Français. On construit des murs en moucharabieh dans les maisons, on porte des vêtements comme le sarouel, la djellaba ou le keffieh. Le mot « islam » est connu depuis le XIXe siècle, mais les produits hallal sont apparus dans les supermarchés et dans les dictionnaires depuis quelques années.
Un monde à découvrir
Ce mémo fait partie de l'atelier
Un monde à découvrir

Les mots pour le dire

Expressions familières venant de l'arabe.

Tu as la baraka = tu as de la chance.
Tu as la scoumoune = tu n’as pas de chance.
C’est pas bésef = c’est pas beaucoup.
C’est vraiment un bled = un petit village éloigné.
Pour moi, c’est du charabia = je ne comprends pas.
Un chouïa = un peu.
C’est kif-kif = c’est pareil.
Faire la nouba = faire la fête.
Être maboul = être fou.

Le saviez-vous ?

Des mots qui voyagent

Les arabes introduisent le zéro en Occident ainsi que les chiffres arabes et le système de calcul décimal qui venaient de l’Inde et qui sont maintenant utilisés dans le monde entier. Grands voyageurs et commerçants, les arabes vont introduire des objets venus d’Orient ou de la Méditerranée, et les mots pour en parler. Dans les objets pour la maison, « pyjama », « divan », « tasse » viennent de Perse ainsi que, dans les végétaux, la tulipe le jasmin, l’épinard, la pistache, l’aubergine. Le mot « orange » vient du sanscrit, le mot « riz » vient de l’hindi et « alambic », du grec.

Testez votre niveau

Naviguez facilement dans les contenus pédagogiques du site. Le test vous permettra d'identifier d'un seul coup d’œil les ateliers, les jeux et les défis correspondant à votre niveau.