menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Mémos > Le périphérique parisien

Le périphérique parisien - Culture

Le périphérique parisien est très connu. Quand on entend quelqu’un dire «  le périph’ », on sait qu’il parle du périphérique parisien.

Dans le webdoc, Karine emprunte le périphérique pour aller chercher Nabil à l’aéroport.

Pourquoi le périph' ?

Construit de 1966 à 1973, le périphérique parisien appelé de façon plus formelle le boulevard périphérique fait le tour de Paris. C’est justement parce qu’il entoure Paris qu’on l’appelle ainsi.

Avantages et inconvénients

Le périph’ comme disent les parisiens, est un boulevard très fréquenté. Il est très difficile de l’emprunter aux heures de pointe. En effet, à l’heure d’aller et de revenir du travail le trafic est très dense. Des embouteillages importants (des bouchons) ralentissent beaucoup la circulation et il faut parfois plusieurs heures pour faire quelques kilomètres.
La pollution, le bruit et les accidents de la route sont des conséquences nuisibles de cette circulation.
Pour cette raison la vitesse de circulation est limitée à 80 km/h. 

Son avantage principal : permettre d’aller à n’importe quel endroit de Paris sans avoir besoin de traverser la ville.
Rendez-vous en France
Ce mémo fait partie de l'atelier
Rendez-vous en France

Le saviez-vous ?

Le plus long périphérique de France est à Bordeaux et mesure 45 km.
Le second est celui de Nantes avec 43 km.

Le boulevard périphérique de Paris est le plus connu mais pas le plus grand !

Et ailleurs ?

À Madrid, il y a 4 couronnes routières autour de la ville dont plusieurs dizaine de kilomètres sont enterrés !
La plus connue et la plus longue est la M40.

Testez votre niveau

Naviguez facilement dans les contenus pédagogiques du site. Le test vous permettra d'identifier d'un seul coup d’œil les ateliers, les jeux et les défis correspondant à votre niveau.