Memos > L'exil et l'écriture

L'exil et l'écriture - Kultur

Indépendances des anciennes colonies, régimes dictatoriaux ou totalitaires, guerre froide, radicalisme religieux

Le XXe siècle et ses profonds changements vont contraindre de nombreux auteurs à émigrer.
Même si la littérature dite de l’exil n’est pas particulière à l’époque moderne, c’est au XXe siècle qu’elle semble s’être imposée. 
C’est à Paris dans les années 30 que Léon-Gontran Damas (Guyanais), Aimé Césaire (Martiniquais) et Léopold Sédar Senghor (Sénégalais) se sont rencontrés. Ils ont fondé un mouvement littéraire et politique appelé la négritude. Ce mouvement est à la fois inspiré de leur vécu d’homme noir dans les colonies françaises, de l’exil à Paris où ils étudiaient et de leurs rencontres avec des artistes afro-américains qui fuyaient la ségrégation aux États-Unis.
    
Outre-Atlantique, Haïti, martyrisé par la dictature, voit ses écrivains partir pour le Québec, voisin géographique et linguistique : c’est le cas d’Émile Ollivier, de Gérard Étienne, d’Anthony Phelps ou de Dany Laferrière (même s’il vit aujourd’hui à Miami).

Au Maghreb, des écrivains vivent hors de leur terre natale ou traitent de l’exil, comme Mouloud Feraoun ou Rachid Mimouni, exilé à Tanger sous la pression des Islamistes. Certains voient le français, langue d’écriture, comme un déracinement.
Malek Haddad disait : « Je suis moins séparé de ma patrie par la Méditerranée que par la langue française ». Ce déchirement linguistique est partagé par Mohammed Dib « Chaque mot que tu traces sur la page blanche est une balle que tu tires contre toi ».
Partir ?
Dieses Memo gehört zum Workshop
Partir ?

Et ailleurs ?

L’ICORN (International Cities of Refuge Network) est une association de villes dans le monde entier consacrée à la liberté d'expression. Paris fait partie du réseau ICORN depuis janvier 2011.
Les villes accueillent un auteur menacé dans son pays pour un an ou deux.

Le saviez-vous ?

Le Prix Littéraire de la Porte Dorée créé en 2010 par la Cité nationale de l’histoire de l’immigration récompense un roman ou un récit écrit en français traitant du thème de l’exil.

Ils ont dit

« J’avais le choix entre l’exil, la prison et la mort. »

Émile Ollivier

« La langue française est mon exil. »

Malek Haddad

Testen Sie Ihr Sprachniveau

Sie werden sehen, es ist ganz einfach, durch die Lerninhalte der Webseite zu blättern. Der Test hilft ihnen dabei, auf einen Blick alle Workshops, Spiele und Challenges zu finden, die Ihrem Niveau entsprechen.